Et voilà comment la situation s'est dégradée:  Au début, les mésanges ont trouvé le chemin du balconet j'ai observé leur comportement elles prennent UNE gaine et partent la décortiquer en se posant sur un arbre.En se sentant en confiance elles se contentent de se poser sur le dessus de la mangeoire.Elles aiment aussi s'accrocher au filet de cacahuettes etdéploient beaucoup d'énergie pour les  entamer Elles ne ménagent pas leur peine , je les admire beaucoup.

Un jour sont arrivés les moineaux picorant sur le balcon les graines tombées, je les ai trouvés gentils et j'ai mis des graines sur le balcon, à leur intention. Tout allait bien, les mésanges en haut, les moineaux en bas

Les ennuis ont commencé avec la venue d'une mouette effrontée qui engloutit tout ce qui est à sa portée, et maintenant arriventdes oiseaux qui ressemblent aux mésanges mais qui s'installent au milieu des graines etse gavent sur place, une graine n'attendant pas l'autre tant qu'il y en a dans la coupelle! Les pauvrettes n'ont plus que les cacahuettes . Cela crée des tensions, j'ai même assisté à "une prise de bec" entre une mésange et un moineau et j'ai compris le sens premier de cette expression! Bref,je suis désolée, je n'ai même pas de photos pour illustrer cet article qui va vous paraître touffu et indigeste, je vous prie de m'en excuser

Je vais laisser la mangeoire vide cela va peut-être décourager les importuns, ça ne changera rien pour les mésanges mais les moineaux vont déserter un restaurant en grève! c'est dommage

Bientôt 2H , je vais me recoucher, pas très contente de ce billet

Bonne fin de nuit, bonne journée , portez vous bien